Des nouvelles de l’Accorderie !

15 Avr, 2020

Les services proposés par les accordeurs

Nous demandons aux accordeurs effectuant des échanges pour s’entraider de respecter les mesures gouvernementales et les gestes barrières afin de limiter la propagation du virus. Par exemple, l’Accorderie demande que les services impliquant une rencontre se fassent seulement pour répondre à des besoins de première nécessité et seulement auprès de personnes isolées.

Les suggestions des accordeurs 

Pascaline vous invite à faire ce petit quiz.

Chantal vous invite à écouter Gaël Giraud : “la sortie du confinement ne sera pas du tout la fin de la crise”, à enrichir vos connaissances grâce à ces quiz et à lire l’article du Monde Coronavirus-combien-de-temps-le-sars-cov-2-reste-t-il-infectieux-sur-des-surfaces ?

François vous invite à lire le témoignage de François Gabart  Francois-gabart-navigateur-rompu-a-la-course-en-solitaire-livre-ses-conseils

Eric vous invite à diffuser l’action du Syndicat National des Hypnothérapeutes qui offre pendant toute la durée de la crise, une écoute bienveillante sur la gestion du stress, des émotions et du sommeil, à destination des Soignant, Forces De l’Ordre et Pompier : annuaire des volontaires du SNH et du SSP

Natalia vous invite à trouver un cours en ligne sympa à suivre sur Fun-mooc, faire des petites réunions de familles en visio de temps en temps avec Skype ou Xhereby par exemple, et d’aller voir des chaines Youtube comme dirtybiology, scienceetonnante, et “Tout le monde s’en fout”.

Myriam a recensé plein de bons plans pour mieux vivre le confinement. Consultez-les ici : Des bons plans pour le confinement !

Marine vous recommande d’écouter l’interview de l’économiste Esther Duflo, , prix nobel dernièrement, pour se rassurer coté “conséquences économiques du covid” : France inter Le-grand-entretien-31-mars-2020

Les infos de l’Accorderie

L’ Accorderie assure des permanences téléphoniques le lundi de 10h à 12h et le jeudi de 14h à 16h. N’hésitez pas à appeler, même si c’est juste pour discuter, au 06 60 10 48 98.

Notre Assemblée Générale et notre événement d’accueil du Tour des Accorderies sont annulés. Nous vous préviendrons dés que nous pourrons caler de nouvelles dates.

L’Accorderie recherche des couturières pour faire des masques pour l’Accorderie. Un tutoriel est donné pour aider et le matériel nécessaire sera livré fin avril aux domiciles des volontaires. Si vous êtes partant(e)s , SVP signalez-le en écrivant à annecy@accorderie.fr.

Jusqu’au 30 juin, vous pouvez déclarer votre bénévolat effectué en 2019 pour accéder à des formations. Pour plus d’infos, consultez : https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/plaquette_cec.pdf

Vous pouvez désormais avoir votre attestation de déplacement sur votre mobile https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/.

Pour les personnes âgées et les personnes en difficulté, ayant besoin d’une aide extérieure, un  numéro téléphonique de la Mairie d’Annecy existe : 04 50 88 67 36. N’hésitez pas à appeler.

Selon vos capacités et disponibilités et, si vous souhaitez être mobilisable, la Mairie d’Annecy vous invite à vous inscrire à la “réserve annecienne citoyenne” ici : https://www.annecy.fr/494-reserve-annecienne.htm.

RDV à sa fenêtre ou son balcon à 20h pour applaudir le personnel hospitalier et toutes les personnes travaillant pour subvenir à nos besoins.

Une petite lecture

Moustapha Dahleb la plus belle plume tchadienne, a écrit :

L’HUMANITÉ ÉBRANLÉE ET LA SOCIÉTÉ EFFONDRÉE PAR UN PETIT MACHIN.

Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète.

Quelque chose d’invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.
Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, …ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve…).
Ce que l’armée algérienne n’a pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (le Hirak à pris fin).
Ce que les opposants politiques n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (report des échéances électorales. ..).
Ce que les entreprises n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (remise d’impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d’investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques. ..).
Ce que les gilets jaunes et les syndicats n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu ( baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée…).

Soudain, on observe dans le monde occidental que le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu’ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n’est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d’une vie réussie.

Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.
Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l’argent n’a aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.
Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir.
Quelques jours seulement ont suffi à l’univers pour établir l’égalité sociale qui était impossible à imaginer.
La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme.
Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète mars et qui se croient forts pour clôner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.

Puisse cela servir à réaliser la limite de l’intelligence humaine.
Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation.
Il a suffi de quelques jours pour que le songe devienne mensonge.
Il a suffi de quelques jours pour que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est que souffle et poussière.

Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ?
Rendons-nous à l’évidence en attendant la providence.
Interrogeons notre “humanité” dans cette “mondialité” à l’épreuve du coronavirus.
Restons chez nous et méditons sur cette pandémie.

Aimons-nous vivants !

La blague du jour

Vous aimez cet article ?

Partagez le avec vos amis !!