LES ECHANGES

LES ECHANGES

 

 

LES ATELIERS

Je propose des ateliers de découverte de musique classique que j’appelle : “Je n’aime pas la musique classique mais ça, j’aime bien !” Ici, le but est d’apprécier la beauté de la musique classique mais aussi d’échanger et de partager sur ce que nous ressentons. Nous écoutons un morceau puis je raconte quelques anecdotes sur la vie du compositeur. Je resitue l’extrait dans son œuvre. S’il s’agit d’un opéra ou d’un ballet, je narre l’histoire. Au besoin, j’explique la structure de la pièce. Les séances ont lieu une fois par mois. Elles concernent entre 4 et 8 personnes à chaque fois. Ces activités m’apportent beaucoup de joie. J’aime être utile et donner de moi. J’aime aussi partager ce qui me fait vibrer. Ces moments de partage nous enrichissent tous.

Annie V.

 

Je me suis inscrit à l’Accorderie car une amie m’a parlé en bien de cette association. J’ai trouvé une excellente ambiance très chaleureuse, et une simplicité chez chaque personne qui met de suite à l’aise. Cette idée d’échanger des services gratuitement m’a vraiment séduit à une époque où tout se monnaye. J’ai proposé un atelier Chants qui a de suite fonctionné dans lequel 12 personnes ont répondu présent. J’ai également proposé un atelier Guitare qui a intéressé du 6 accordeurs. Cela m’a vraiment plu d’animer ces 2 ateliers chaque semaine pour des personnes simples et sympathiques.

Gerard U.

 

Hésitante, parfois timide, j’ai tout de même pris la décision de franchir la porte de l’Accorderie. J’ai enfin trouvé la bonne porte ! Connaissant l’Accorderie par bouche à oreille, j’ai l’impression qu’elle remplit le rôle d’une maison secondaire pour tout le monde. On fait de belles rencontres amicales, s’entraide et lutte contre l’exclusion. Notamment c’est l’endroit où on peut dynamiser les gens par le principe des échanges de temps. J’aime participer aux ateliers proposés surtout pour le bien-être et j’ai demandé de l’aide individuelle pour de petits travaux ou de la couture, par exemple. A mon tour de proposer mes capacités : un atelier de Repas Exotique qui marche bien. Toutes les 2-3 semaines, 8-9 personnes y participent. J’explique comment préparer mes plats principaux asiatiques et les autres apportent une petite entrée ou un dessert pour compléter, tout en simplicité. On s’amuse en échangeant nos savoir-faire en cuisine. Après 2 heures, tout le monde repart le ventre plein et heureux de ces découvertes ! De plus, j’ai envie de partager un moment en anglais. Alors j’ai récemment lancé un atelier en anglais sur différents thèmes. On apprend à parler et à écrire “un peu” sans se casser la tête. Une activité ou bien des jeux sont introduits chaque séance comme aide visuel pour l’apprentissage. L’essentiel est que les participants se retrouvent pour le loisir.

Sarajana T.

 

D’abord à 3, maintenant à 12. Qui aurait imaginé que le local puisse nous accueillir toutes et tous, cet hiver, pour l’atelier Qi gong ? Cette succession de mouvements issus de la médecine traditionnelle chinoise active la circulation des fluides physiques et subtiles. Elle calme l’agitation et entretient la souplesse du corps et de l’esprit. Cette pratique est à la fois intime et collective. Intime car c’est un dialogue, une rencontre de soi à soi. Collective car l’énergie du groupe soutient, encourage, rassemble. Le rendez-vous est pris chaque jeudi, une heure durant. Les beaux jours arrivent avec le printemps et comme les bourgeons, nous sortirons au parc. Vous êtes les bienvenus.

Rachel A.

 

Je suis arrivée à l’Accorderie car je souhaitais rencontrer du monde sur Annecy et découvrir les projets alternatifs autour du coin. Mon frère m’a emmené pour un petit déjeuner. J’ai beaucoup apprécié la diversité des activités proposées. J’ai pu reprendre la guitare grâce au temps offert par Jean François. Je n’ai pas encore trouvé le temps de mettre en place des ateliers. L’ambiance est toujours conviviale et bienveillante.

Constance L.

 

De 402 heures en 2018 à 621 heures en 2019,
les ateliers ont augmenté de 54,5% en un an

66

 

 

 

 

LES ECHANGES A DEUX

Je donne des cours de chant afin d’aider les personnes à libérer leur voix. Le cours commence par des exercices de détente corporelle qui permettent de dénouer les tensions de façon à ce que le corps devienne une belle caisse de résonnance pour la voix. Ensuite, je propose quelques vocalises dont le rôle est de “chauffer” les cordes vocales. Enfin, la personne chante un chant qu’elle a choisi et qu’elle aime. Je lui donne des conseils de technique vocale. Les cours ont lieu tous les 15 jours soit au local soit je me déplace chez les personnes. Tout cela dans la joie et la bonne humeur. Depuis 2 ans, cela a concerné 8 élèves.

Annie V.

Je suis membre depuis novembre. J’ai décidé de m’y inscrire car j’aime beaucoup le bricolage et la déco et mon métier n’est pas du tout manuel. J’avais envie que cette activité de loisir soit utile à d’autres. Je bricole pour pas mal d’accordeuses et je propose également un atelier de rock. C’est l’occasion de belles rencontres avec des personnes de toutes origines et de toutes conditions sociales qui ont toutes quelque chose d’intéressant à proposer. Je ne suis pas très militant ni porté sur le plaidoyer et ce que j’aime à l’Accorderie c’est que l’on ne s’y paye pas de mots et qu’on y pratique une forme de fraternité en acte.

François G.

Ayant récupéré une petite chienne, je voulais créer un système d’échange avec des voisins, amis, famille… C’est lors d’un forum que j’ai découvert le système d’échange par le temps : l’Accorderie. J’ai adhéré assez vite. Depuis deux ans j’ai gardé 4 chiens à plusieurs reprises, j’ai eu plaisir de rencontrer les maîtres avec qui nous gardons de bons rapports. Yona est ravie d’avoir de temps en temps des compagnons avec elle. Souvent elle est gardée à son tour… tous ces échanges ont créé de vrais liens d’amitié. J’ai gardé une petite fille accompagnée de sa mamie : un très beau souvenir… J’ai fait des ménages légers pour aider des personnes en difficulté. J’aime participer aux paquets cadeaux au moment de Noël, j’y ai fait de belles rencontres et heureuse de les revoir au local lors des apéros et des permanences… J’ai rencontré une douzaine de personnes en échanges de temps … Mon mari est accordeur aussi… En ce moment, je participe à un atelier Rock avec des accordeurs. L’Accorderie est un vrai lien social et d’amitié. Je souhaite et suis sûre que cela perdurera.

Marie-Claude T.

De 1859 heures en 2018 à 2017 heures en 2019,
les « échanges à 2 » ont cru de 8,3% en un an

NOUS REMERCIONS

Pour organiser un projet avec nous ou faire un don, contactez-nous !